Tagué: SP

« Il sera une fois » de Southeast Jones

couv63957132

2016 Editions Séma (Séma Galaxie)

Française Langue française – 236 pages – Sortie : 19 Mars 2016

Note : 4étoiles-trèsbonmais Très bon.

Synopsis

« Il sera une fois » vous invite à rêver demain : de l’humain au surhumain, de notre insignifiante petite planète aux confins de l’univers et au-delà, Southeast Jones vous convie à découvrir ses visions d’avenir au travers de quinze contes étranges, drôles ou inquiétants.

Ces histoires hors du commun vous fourniront nombre de réflexions sur les futurs possibles imaginés par l’auteur : quelle serait votre réaction si vous appreniez qu’il y a bien une vie après la mort ? Qui est ce Père Noël un peu bizarre que l’on voit le 24 décembre sur Carabistouille IV ? Quelles pourraient être les conséquences de la victoire des mutants contre le genre humain ? Quelles traces garde-t-on quand on a été avalé par un ogre ? Que faire si, pour sauver la Terre, il fallait détruire l’Humanité ?

Mon avis

Je ne vais pas vous mentir, en matière de SF, je suis plutôt néophyte. C’est un genre que je lis rarement et que j’apprécie peu en règle générale.Et pourtant, j’ai beaucoup apprécié Il sera une fois. Ce fut une lecture très divertissante.

Pourquoi ? Cinq raisons à cela :

La grande diversité des intrigues proposées. En effet, aucune nouvelle ne ressemble à une autre dans ce recueil de textes qui offre des univers et des ambiances très variées et de tonalités différentes. On navigue entre le drame, le rire, l’émotion à chaque page. Si bien qu’on parvient à la fin du recueil, sans s’en apercevoir, et surtout sans aucun sentiment d’ennui ou de lassitude. Bien sûr, certaines nouvelles m’ont davantage plu ou touché que d’autres, certes, mais l’ensemble présente une qualité assez homogène du début à la fin. Il y a très peu de nouvelles qui ne m’ont pas « accroché ».  Peut-être 2-3 mais seulement par goût personnel. Pas parce qu’elles sont mauvaises.

L’imagination débridée de l’auteur qui nous offre des intrigues très originales et maîtrisées à la perfection.

Ses conduites dynamiques du récit. Son style clair, simple, efficace, rythmé. Son ton pédagogue et vulgarisateur., jamais ennuyeux. Ses conduites dynamiques du récit.

Des descriptions courtes et précises. Parfaitement dosées pour poser le décor.

Les nombreuses petites touches d’humour. Souvent irrésistibles !

Et pour tellement d’autres choses encore que vous découvrirez en dégustant ce très bon recueil du talentueux Southeast Jones !

Je ne vous résumerai pas toutes les nouvelles, une par une, car il me faudrait les détailler et ainsi prendre le risque de trop vous en dévoiler, ce qui serait fortement dommage ! Aussi, je vais plutôt m’essayer à un autre exercice en vous livrant mon ressenti en quelques mots sur chaque texte, c’est parti.

– Barbares ! : Récit intriguant et agréable qui se dévoile progressivement. Chute travaillée que, hélas, j’ai vu venir de loin 😉

– Contrat : Une courte nouvelle vraiment excellente, à la fois par son humour noir, son ironie sous-jacente et sa conduite d’intrigue très rythmée. L’une de mes préférées du recueil.

– Émancipation : Une nouvelle qui vaut avant tout pour son ambiance sombre et désenchantée très réussie. L’angoisse nous saisit et monte crescendo jusqu’au dénouement. Récit finement exécuté.

– Divergence d’opinion : Courte nouvelle fort drôle et très percutante. Pas de fioritures inutiles. Belle ironie finale.

– Question de foi : J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle mettant en scène un éventuel pape Paul VII confronté à un dilemme éprouvant sa foi. Belle atmosphère futuriste réaliste. Bonne conduite du récit. Efficace et sans temps morts. Fin réussie, en ce sens, qu’elle prend le lecteur à contre-pied. Dans le top de mes nouvelles préférées du recueil.

– Rétrocession : Bon texte mais je n’ai pas été transcendée ou émue outre-mesure.   Agréable à lire.

– Jonas : J’avais déjà lu la version courte dans l’anthologie « Sales bêtes ! ».Cette version longue me semble moins percutante.Quelques longueurs. Mais cela n’en demeure pas moins une histoire sympathique à lire.

– Trip : Une intrigue et un style un peu trop trash à mon goût mais comme c’est excellemment mené, bourré de bonnes idées et d’imagination, finalement, j’ai réussi à apprécié ce court texte d’anticipation.

– Grand-veille : Brillant ! J’ai adoré cette histoire très originale, où SF, horreur, et émotion sont parfaitement dosés.Avec en prime d’excellentes idées et une fin surprenante. Ma nouvelle préférée de toutes, je crois.

– Notre-Dame des opossums : Déjà lue  dans l’anthologie « Folie(s) ». Cette relecture a confirmé mon engouement premier : une bonne histoire très bien menée avec une dose de suspense bienvenu et qui fonctionne bien.

– Début de semaine : Sarcastique à souhait. Nouvelle sympathique mais sans plus. Je ne suis pas très « branchée » géopolitique en général. Ceci explique sans doute cela.

– Le C.R.I.M. était presque parfait : Pas ma préférée. Amusant, du suspense mais une fin assez décevante, un peu en « pétard mouillé ».  J’ai également trouvé certains passages un peu longs.

– Le temps du repos :  Sympa, mais trop brève pour véritablement parvenir à « rentrer dedans ». On a un peu l’impression de lire un prologue. Quelques supplémentaires n’auraient pas été inutiles, je pense.

– Noël lointain : Bonne base de départ, idée amusante, mais je n’ai pas accrochée. La fin qui, rétroactivement, modifie la perception qu’à le lecteur du récit à le mérite d’être originale et audacieuse.

– Les enfants de nos enfants : Très bonne histoire menée sur un rythme parfait et débordante d’une belle imagination. C’est cohérent, crédible : on y croit et on adhère aux possibles théories évolutionnistes et aux possibles futurs qu’imagine l’auteur pour nos enfants. Et ça fait froid dans le dos ! La nouvelle qu’il fallait pour clôturer ce très bon recueil en beauté !

En bref, de la SF qui ne se prend pas au sérieux et qui n’assomme pas le lecteur de termes techniques ronflants ou de théories complexes et prises de tête. J’apprécie cette démarche de vulgarisation.

Je conseille fortement la lecture de cet ouvrage !