Fais-le pour maman de François – Xavier Dillard

2014 Éditions Fleuve Noir

Langue française – 281 pages – Sortie : 13 Mars 2014

Temps de lecture: 1 jour

Note1étoile passez votre chemin

Synopsis

Au début des années 70, Sébastien, 7 ans, vit seul avec sa mère et sa sœur adolescente, Valérie. Leur mère arrive tant bien que mal à joindre les deux bouts, malgré ses deux emplois qui lui prennent tout son temps et toute son énergie. Une dispute de trop avec sa fille qui dégénère, et c’est le drame familial. Valérie survivra à ses blessures mais la police ne croit pas à la version de la mère accusant son petit garçon d’avoir blessé sa soeur. La mère prendra 5 ans de prison. Des années plus tard, et grâce à ses parents adoptifs, Sébastien mène une vie « normale », alors que sa sœur vit dans un institut spécialisé et que sa mère n’est jamais reparue après sa sortie de prison. Sébastien est devenu un père et un médecin exemplaires. Jusqu’à de mystérieux décès d’enfants parmi ses patients et avec eux, le retour funeste des voix du passé…

Certaines critiques faisaient état d’une fin (je cite) grotesque. Si seulement…

Car à mes yeux, tout le roman, l’est. (Désolée pour celles et ceux qui l’ont adoré et pour l’auteur, soit dit en passant) mais je n’ai rien aimé dans ce thriller.

Je n’ai pas aimé l’écriture que j’ai trouvé bâclée. La grammaire est malmenée, et je ne vous parle pas des fautes d’orthographe. Si, en fait, il faut que je vous en parle car cela m’a choqué. Tout le monde fait des fautes, moi y compris. Étourderies, faute d’inattention, faute d’accord…. Bref, tout le monde fait des fautes…mais là, c’est quand même fort de café. Un exemple :  » beigne dans son sang  » au lieu de « baigne » (entre nous, comment peut-on laisser passer une faute pareille ? Ils n’ont pas de correcteurs chez Fleuve Noir ?) et des coquilles qui ont été également oubliées au passage.

L’intrigue est abracadabrante . Le mobile de la fameuse dame en blanc pas du tout crédible et l’identité de ladite meurtrière se devine dès le début.

En vain, ai-je donc poursuivi ma lecture en espérant être détrompé par un incroyable rebondissement, un extraordinaire coup de théâtre de dernière minute. En vain, vous dis-je ! Pourquoi ? Parce que le fameux twist final, je l’avais deviné aussi dès les premiers chapitres.

Quant aux personnages ! Des clichés ambulants ! Et j’ai trouvé qu’ils manquaient vraiment d’épaisseur, de densité. Ils sont creux, inconsistants… Dans ces conditions, difficile de s’attacher à eux ou de compatir à leurs tourments !

Avis purement subjectif, je précise, donc pas besoin de dégainer vos tomates 😉

Publicités

11 Commentaires

  1. froggy80

    Pour ma part, j’ai bien aimé !!! Et comme tu dis, des fautes, tout le monde en fait. Pour ma part, ce n’est pas un critère qui balance beaucoup dans mon appréciation … Il peut diminuer un peu mon appréciation, mais pas de là à détester un roman ! Chose certaine, on ne peut pas aimer tous les romans… Sinon ce serait inintéressant non ?

    • ladelyrante

      J’aurai pu éventuellement fermer les yeux sur les fautes (même si ce n’est pas très sérieux pour une maison connue comme Fleuve Noir) si le reste m’avait semblé bon, hélas cela ne fut pas le cas 😦

  2. Eglantine

    J’ai DETESTE! mon dieu comme c’est mal écrit,à la va vite,sans intrigues car comme tu dis,dés le debut on devine tout,et puis faut regarder sa page à ce monsieur,il se fait de l’autosatisfaction,à mon avis il s’est precipité à ecrire ce navet pour donner du pain a manger aux canards.Heureusement que je l’ai pas acheté,et la personne qui la recu en cadeau empoisonné,ne la pas lu.Je deconseille et sur plusieurs forum de discussions je le deconseille.Je voulais passer une week end tranquille avec un bon livre,la prochaine fois je m’abstiendrais de lire cet « auteur »

  3. hylyirio

    Je suis à peu près à la moitié de la lecture de ce livre, et pour ma part, il me plait assez… parce que je n’en attendais pas un trhiller nécessairement et n’avais pas trop d’attente, sans doute, sur le suspense.
    Pour moi il se place plus dans le psychologique, et là, je trouve qu’il est pas mal… à voir pour la suite, mais pour le moment, j’apprécie ce que je lis…
    Contrairement à toi je trouve que c’est justement une des choses positives dans ce livre, l’aspect non lisse et recherché des personnages, qui certes, n’ont rien d’extraordinaire, pourraient être un voisin ou un ami, mais justement ça les rend plus « crédibles »…
    Bref, comme quoi chacun voit les choses différemment, et heureusement, car si tout le monde aimait la même chose…

  4. Pingback: Fais-le pour maman de François-Xavier Dillard | Hylyirio Côté livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s