« Darcy Gentlemen, 2, En vain, ai-je lutté » de Pamela Aidan

Editions Milady (Pemberley)
Langue française – 373 pages – Sortie : 22 Novembre 2013
Temps de lecture : 1 journée
Note : entre 3étoilesbon et 4étoiles-trèsbonmais

Synopsis

Orgueil et Préjugés a passionné des millions de lectrices qui se sont éprises du beau Mr Darcy. Pourtant, Jane Austen se garde bien d en révéler trop sur ce personnage fascinant. Qui est-il vraiment ? Pamela Aidan se livre à une exploration passionnante qui nous entraîne dans le Hertfordshire où Darcy rend visite à Charles Bingley, et tente de repousser les avances de Caroline, la soeur de son ami. Alors que son attirance pour Elizabeth Bennet ne fait que croître, il voit d’un mauvais oeil la relation qu’elle entretient avec son pire ennemi…

séparateur

ATTENTION SPOILERS SUR ORGUEIL ET PREJUGES ET SUR LE TOME 1 DE LA SAGA

Ce second tome m’a davantage séduite que le premier, même si l’auteure prend beaucoup trop de libertés à mon goût dans la conduite du récit, multipliant les fautes narratives et les invraisemblances, notamment dans l’atmosphère du récit et les caractères des personnages. Surtout avec Darcy, n’hésitant pas à forcer le trait et à le rabaisser dans l’estime des lecteurs voire à le tourner en ridicule. Je pense qu’elle va beaucoup trop loin dans sa réappropriation fictionnelle. Au point de dénaturer la personnalité de Darcy, en lui faisant perdre de sa dignité dans certaines scènes outrancières. Je pense notamment à la scène où Darcy s’enivre dans un pub et rentre complètement saoul chez lui. Ce comportement ne colle pas du tout avec le personnage original tel que J. Austen l’avait imaginé !

L’écriture m’a semblée moins soignée aussi, moins maitrisée. Il y a du relâchement dans votre plume, Miss Pamela Aidan ! Il faut vous reprendre !

Et pourtant, malgré tous ces défauts,  ce second tome m’a bien davantage emportée que le précédent ! Allez comprendre ! En effet, je l’ai trouvé plus enlevé, moins ennuyeux. Sans doute parce qu’il concerne mes moments préférés du roman original. À savoir le séjour à Rosings, les retrouvailles Darcy/Lizzie après quatre mois d’éloignement, et l’acceptation par Darcy de ses sentiments pour la jeune fille.

Nous assistons alors à ces événements majeurs (et déterminants dans pour la suite du récit),  par les yeux de Darcy. Un procédé narratif complémentaire passionnant qui nous permet de découvrir l’envers du décor, ou plutôt « l’envers de la version » d’Elizabeth dans l’œuvre originale.  J’ai adoré cette version alternative. L’auteure y reste assez respectueuse des passages évoqués, tout en comblant les zones d’ombres  en extrapolant ce que Darcy pense, ressent et imagine. Qui n’a jamais rêvé de cela en lisant Orgueil et Préjugés ? Être une petite souris et épier les moindres faits et gestes de Darcy, qui lutte contre ses sentiments, déchiré entre ses devoirs et sa passion pour Lizzie, tandis que cette dernière séjourne chez Mr Collins, juste à l’autre bout de l’allée du parc de l’irascible Lady de Bourgh.

Le contrepoint narratif masculin, (notamment de Darcy), étant ce qui m’a toujours manqué dans OP, autant dire que ces versions à focale inversée me semblent d’un intérêt réel, bien que ce ne soit point Jane Austen qui en soit l’auteure, hélas. Néanmoins, mis à part ses maladresses et ses exagérations grossières, Pamela Aidan livre une réécriture honorable dans l’ensemble.
Du positif, du négatif, mais une suite nettement plus enlevée que le premier tome. J’ai passé un bon moment, malgré les libertés excessives que s’autorise l’auteure. L’attente va être longue jusqu’au tome 3, d’autant qu’aucune date de sortie ne semble prévue pour l’heure !?

Publicités

5 Commentaires

  1. Alison Mossharty

    J’aimerais beaucoup lire ces livres ! Mais j’ai peur d’être déçu par l’écriture ou pas l’invraisemblance mais apparemment ce n’est pas le cas, faut que j’essaye alors ^^

    • ladelyrante

      Coucou,
      J’avais peur moi aussi 😉
      L’écriture est plutôt soignée. Après il est vrai que certaines choses font grinçer les dents (l’auteure bouscule l’image des personnages) mais on sent qu’elle respecte Jane Austen et son oeuvre. Donc, ça passe. Et puis c’est un tel plaisir d’apprendre tant de choses sur Darcy *-*

  2. Mypianocanta

    Je viens de lire tes avis sur les tomes 1 et 2 et il semble que cette série-là me plairait plus que la version d’Amanda Grangé… Malgré tout j’hésite encore parce que finalement rien n’atteindra le charme de l’original 😉

    • ladelyrante

      J’avais bien aimé Le Journal de Mr Darcy d’Amanda Grange. Dans le registre « rose bonbon », c’était réussi 🙂
      Pour ceux-ci, il faut être consciente que l’auteure prend des libertés dans les caractères et.le ton et se préparer mentalement à grinçer parfois des dents 😉

  3. Pingback: La Gazette Elfique n°20 | Reveline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s