[LCD8] « Les gardiens des éléments, 1, La Maitresse du vent » de Rachel Caine

 

 

Editions Panini Books (Crimson) (2013)

329 pages | Traduit par Marianne Audouard

Temps de lecture : 2 jours

Note 3étoilesbon

Synopsis

Joanne Baldwin est une gardienne des éléments. En général, il lui suffit de faire un geste de la main pour apprivoiser la tempête la plus violente. Mais Joanne tente à présent d’échapper à un autre type de tourmente: des accusations de meurtre. Elle n’a plus qu’à recourir à une tactique très humaine, celle qui consiste à sauver sa peau…

Son seul espoir s’appelle Lewis, le plus puissant des gardiens. Malheureusement, lui aussi a tenté d’échapper au Conseil mondial des gardiens faisant de lui l’homme le plus recherché du monde. Et sans Lewis, les chances de survie de Joanne fondent comme neige au soleil… Elle parcourt à toute vitesse les routes des États-Unis dans sa Mustang à sa recherche, en espérant qu’il puisse l’aider, tout en essayant d’échapper à la tempête qui veut sa peau…

séparateur

 

Je suis mitigée. Certaines choses m’ont plu, d’autres moins.

Ce premier tome souffre de ses longueurs. Le gros travers de l’auteure est en effet, de décrire des phénomènes météorologiques de façon interminables et à l’aide d’un lexique savant et compliqué, comme l’orage, ce qui rend indigeste la première moitié. La deuxième est supérieure. Le personnage principal est en plein road movie pour échapper à ses poursuivants. L’intrigue avance par à-coup au fil des souvenirs de l’héroïne, des souvenirs liés là encore à des événements météorologiques ayant occasionnés des moments forts de sa vie ou des rencontres déterminantes. Le rythme monte d’un cran. La mythologie portant sur le contrôle des éléments est originale. J’aie beaucoup apprécié l’emploi qui est fait des Djinns et de leurs pouvoirs. Des créatures trop rarement utilisés dans l’Urban fantasy et je le regrette.

L’héroïne m’a été sympathique d’emblée, son franc-parler, son humour, son allure décomplexé et un peu garçon manqué, sa sensibilité et ses valeurs m’ont séduite.

La romance est bien amenée dans l’histoire. Discrète, elle ne m’a pas dérangée outre mesure car elle fait peu d’ombre à l’action de la deuxième moitié du récit.

Exceptées les descriptions omniprésentes qui font songer à du remplissage, et la fin qui est pour moi trop rapide, le roman n’est pas désagréable mais sans être davantage que passable. Je ne suis pas encore convaincue de lire le tome 2 pour autant.

Publicités

4 Commentaires

  1. Virginie M

    Moi au contraire avec la transformation innatendue de Joanne, j’ai hâte de savoir ce que va nous réserver l’auteur.

  2. isa1977

    Je vois qu’on est plusieurs à avoir été gênés par les descriptions. A part ces descriptions et les longs chapitres, j’ai quand même passé un bon moment et j’ai hâte de lire le tome 2 🙂

  3. Alexielle

    C’est vrai que les explications « techniques » m’ont aussi un peu dérangées et me sont passées au-dessus de la tête. Mais pour le reste, j’ai bien aimé !

  4. Galleane

    Contrairement à toi je n’ai pas apprécié tant que ça Joanne et la romance m’a parfois parue maladroite, sinon j’ai aussi préféré la deuxième moitié du récit et j’ai adoré la mythologie, autant sur les gardiens que sur les djinns.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s