« Le Baiser des Sirènes, 1, Attirance » d’Anne Greenwood Brown

Editions Milan (Macadam) (2013)

317 pages | Traduit par Hélène Hiessler

Temps de lecture : Quelques heures

Note
4étoiles-trèsbonmais

Synopsis

Calder White vit dans les eaux sombres du lac supérieur. Il est le seul mâle d’une fraterie de sirènes. Pour survivre, les sirènes n’ont d’autre choix que de se nourrir d’énergie vitale humaine donc de tuer. Mais Calder est convaincu qu’une autre manière de survivre est possible. Il veut arrêter de tuer et se « sevrer ». Il va faire la rencontre de Lily,une humaine et il va devoir faire un choix cornélien entre cet amour naissant et le clan de sa famille de sirènes…
séparateur

Le roman d’Anne Greenwood Brown a le mérite de nous plonger ( ;)) dans l’intrigue dès les premières pages.

Il est indéniable également que ce premier tome a du charme malgré ses maladresses.

Son atout majeur étant la fraicheur de son univers.

Le thème des tritons et des sirènes est encore assez nouveau en littérature jeunesse pour intéresser le lecteur.

Si bien que malgré ses défauts (la liste en bas de ce billet) et si l’on parvient à passer outre la forte ressemblance avec Fascination (premier tome de Twilight) dont il emprunte beaucoup au scénario, Le Baiser des Sirènes est une petite lecture sympathique qui, globalement, m’aura fait passer deux ou trois heures de détente.

Pêle-mêle, les points forts de ce premier tome de cette saga aux allures de Twilight aquatique :

– Le narrateur est un garçon, cela change de l’ordinaire. Il est attachant dans une certaine mesure et capable d’humour lorsqu’il le faut notamment dans ses réparties. 

– L’univers est plutôt original et possède une vraie identité qui donne du charme à ce premier tome.

– La mythologie sirénienne proposée est intéressante. Les créatures qui peuplent le roman sont loin des gentilles sirènes de Walt Disney. J’ai bien aimé les personnages de Tallulah et de Parvati. 

– L’écriture, sans être renversante est fluide et plaisante à lire. Le roman se lit en quelques heures. 

Les points négatifs :

– Je n’aime pas la couverture

– Le fait que ce soit justement un Twilight aquatique où les vampires sont remplacés par des tritons et des sirènes.

– Les personnages principaux sont des Edward et Bella bis. La psychologie et la manière d’être du héros ressemble à s’y méprendre à l’esprit tourmenté d’Edward Cullen et à son dégoût de lui-même, jusque dans sa décision de cesser de tuer des humains pour se nourrir. Quant à l’héroïne, c’est un mix entre Bella et Lena (pour son côté décalé et poêtesse) dans la saga Le Livre des lunes.

– Ce premier tome manque d’action (hormis à la fin il ne se passe rien) et de profondeur à la fois dans l’intrigue mais aussi chez les personnages.

– L’histoire d’amour prend trop de place au détriment du reste. De plus, la naissance de l’amour entre les deux héros arrive trop tôt dans le roman. On a du mal à croire à leur romance.

– Une action trop tardive

–  Le cliffangher final est mal négocié. Il ne donne pas forcément envie de lire la suite. 

Conclusion : De l’idée mais des améliorations doivent être apportées dans le traitement du sujet et l’intrigue devra s’epaissir. Mes 4 étoiles récompensent l’univers mis en place mais l’auteure devra mieux faire pour la suite. 

Publicités

5 Commentaires

  1. stelphique

    Il me tentait bien, pour l’originalité des sirènes, j’espere que l’auteure fera mieux!!!!Je le note toujours dans ma wishlist, meme si avec cet avis, il ne fait pas partie des priorités!!!

    • ladelyrante

      Il est tout de même sympa à lire. Il y a du positif…et du négatif mais c’est souvent le cas dans les premiers tomes. Généralement, ça s’améliore par la suite 🙂 L’univers est vraiment intéressant, j’ai espoir pour la suite 😉

  2. Pingback: La Gazette Elfique ≠ 19 | Reveline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s