« Cranford » d’Elizabeth Gaskell

Editions Points (2012)

300 pages

Temps de lecture : Plusieurs semaines  (!)

Note 4étoiles-trèsbonmais

Synopsis

Que croyez-vous, Miss Matty, je vous le donne en mille ? Que croyez-vous ? Lady Glenmire va se marier – se remarier, pour être exacte – Lady Glenmire – Mr Hoggins – oui, Mr Hoggins va épouser Lady Glenmire ! – Se marier ! Se remarier ! nous écriâmes-nous.
Quelle folie ! – Figurez-vous que je me suis écriée : Se marier ! comme vous le faites ; et que j’ai ajouté :  » Mais ma parole, Milady va se couvrir de ridicule !  » J’aurais pu dire, moi aussi :  » Quelle folie !  » mais je me suis maîtrisée, car j’étais dans une boutique, lorsque j’ai appris la nouvelle. Vraiment, on se demande où est passée la retenue de notre sexe ! Vous et moi, Miss Matty, nous aurions été bien honteuses de savoir que l’on parlait de notre mariage chez l’épicier, en présence du personnel !

séparateur

Voilà un livre que j’aurai aimé adorer. Je me faisais en effet un réel bonheur de faire la rencontre en littérature avec E. Gaskell. Hélas, la magie n’a pas véritablement opérée malgré une belle écriture, de bons personnages tour à tour touchants ou hilarants (je pense surtout à l’adorable Miss Matty) et une certaine forme de cocasserie et d’ironie dans les situations narrées. Le tout s’associant à une étude moeurs et de caractères de la petite bourgeoise anglaise du XIXème pleine de finesse et de mordant.

Cependant, je ne saurai nier que je me suis parfois passablement ennuyée car le roman pour intéressant qu’il soit n’échappe pas aux longueurs. Des longueurs décourageantes. Une fois le livre posé, je n’avais plus forcément envie de le reprendre pour le continuer. Le nombre de citations et de détails contenus dans le livre (et les notes de traduction qui vont avec) alourdissent considérablement le texte et coupe l’élan de lecture. Et le nombre de personnages m’a perdu en route. Pour preuve, le temps incroyable que j’ai passé à lire un si court roman (300 pages). Je n’ai pas cessé d’intercaler d’autres lectures pendant que je m’escrimais à le terminer. La faute en revient sans doute à un énorme manque d’action et d’enjeux au sein des événements narrés. Je rajouterai que d’assister aux faits racontés par un prisme unique, celui de la narratrice principale limite également l’intérêt de lecture. Car tout ce qui se passe est traité uniquement selon son point de vue ou presque même si les conversations nous sont rapportées en détails par cette dernière, les faits portent toujours son empreinte narrative forcément subjective. 

Fort heureusement, la seconde moitié du livre est plus enlevée et plus cocasse ce qui m’a permis d’arriver bon gré mal gré au bout de cette lecture. 

Finalement, je suis trés partagée quant à ce classique victorien, car loin de l’avoir détesté, je ne l’ai pas non plus adoré. Aprés une longue hésitation, j’ai choisi d’accorder 4 étoiles et non 3 comme je voulais le faire en cours de lecture car la dernière moitié de Cranford m’a beaucoup plus emballée que la première. 

Que dire de plus ? Sinon que ce livre mérite que vous le lisiez afin de vous faire votre propre avis.

Car pour qui aime les petites histoires sans importance du quotidien d’un petit village perdu dans la campagne et vues par la lorgnette de quelques respectables vieilles filles et veuves anglaises trés soucieuses des traditions, ce livre pourrait bien être un régal.

 

Publicités

2 Commentaires

  1. Ingrid Fasquelle

    J’imaginais bien qu’un tel roman nécessiterait un sérieux « background » pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur ! Pour autant, je ne suis pas découragée, j’en ferai probablement la lecture un jour mais pas ce ne sera pas avant d’avoir découvert Nord et Sud au préalable !

  2. Pingback: La Gazette Elfique ≠ 18 | Reveline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s