« Les Morsures du passé » de Lisa Gardner

Editions Albin Michel (Spécial Suspense)
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 438 pages
Traduit par Cécile Deniard
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2010
Titre VO : Live to tell
Genre : ThrillerPolicier
Temps de lecture : 4 jours
Note 
Synopsis 
Il sait tout de vous. Même où vous irez vous cacher en premier … Dans la pièce, cinq corps. Ceux des membres d’une même famille. Une balle dans la tête, le père respire encore faiblement. De toute évidence, cet homme couvert de dettes a décidé d’assassiner les siens avant de se donner la mort. Appelée sur les lieux, l’inspectrice DD Warren est immédiatement convaincue que l’affaire est loin d’être close : sur la table du dîner, six couverts avaient été dressés …

D’abord parlons des atouts de ce thriller qui m’a permis de faire connaissance avec Lisa Gardner que je n’avais jamais lu auparavant :

un basculement en huit-clos intéressant vers le milieu du roman

l’utilisation d’un environnement médical peu utilisé en littérature : une unité de soins d’urgence pédopsychiatrique qui donne une aura très réaliste au thriller avec la présentation de pathologies psychiatriques infantiles assez terrifiantes

trois narratrices qui se succédent pour nous conter leurs histoires, trois portraits de femmes différentes les unes des autres mais une femme flic peu attachante et plutôt agacante

Passons aux points faibles à présent :

une enquête menée de manière paresseuse 

des problèmes de rythme 

un ésotérisme de comptoir qui rend l’ensemble too much. Je n’ai pas aimé la direction ésotérique que l’auteure donne à son intrigue vers le quart du livre  et qui occasionne pas mal de longueurs dans plusieurs chapitres. Et surtout lorsque l’explication finale se retrouve entachée d’un ésotérisme de bazar qui la décrédibilise.

un dénouement prévisible et sans surprises. On a très vite des soupçons quant à l’identité du coupable qui sont vite confirmés à mesure qu’on avance dans le récit, dès lors le plus difficile reste de deviner les motivations dudit coupable. Là, c’est autrement plus compliqué. Car ses raisons d’agir restent floues jusqu’au dénouement.

En bref, un contexte passionnant mais une enquête au déroulement paresseux et au dénouement prévisible.

Pas le thriller du siècle  c’est certain mais un ouvrage assez soigné effectué sans génie par un artisan consciencieux qui se laisse lire sans trop de déplaisir. Dans un registe un peu similaire, on préférera l’excellent Les Lieux sombres de Gillian Flynn. 

Publicités

Un commentaire

  1. froggy80

    Doh… Ton avis me donne pas vraiment le goût de le découvrir… Dommage ! Je me laisserai peut-être tenter ne serait-ce que pour le côté médical !!!! Bon week-end Miss xox

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s