« Promise, 2, Insoumise » d’Ally Condie

Editions Gallimard (Jeunesse)
Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 440 pages
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2011
Titre VO : Matched, book 2: Crossed
Genre : JeunesseScience-Fiction
Temps de lecture : 2 jours
Note 
Synopsis
Cassia enfreint les règles de la Société et part à la recherche de Ky… Cassia a quitté la Société pour s’aventurer dans les Provinces Lointaines, à la recherche de Ky. Cette quête pousse Cassia à remettre en question presque tout ce qui lui est cher, en particulier lorsqu’elle découvre l’existence
d’une vie différente dans le Labyrinthe. Au milieu de cette frontière sauvage de grands canyons, Cassia et Ky se retrouvent enfin, mais un mouvement de rébellion est en marche. Une trahison et une visite inattendue de Xander, personnage clef du Soulèvement, changent à nouveau la donne…
Racontée alternativement par Cassia et Ky, cette suite de Promise les emmènera tous deux aux confins de la Société, où changements de camps et trahisons sèment leur parcours d’embûches.
Peut-être est-ce dû au fait que j’ai lu le premier tome il y un an mais j’ai trouvé cette suite légérement supérieure, en tout cas plus rythmée, notamment dans sa première partie.
Il y a donc un apport de scènes d’action appréciable mais nous perdons hélas le côté « effet de surprise » du premier tome.
La seconde partie du roman met davantage l’accent sur la psychologie des personnages. S »il est moins axé dystopie que le premier tome, Insoumise interroge la question de la liberté et du libre arbitre avec intelligence et une certaine profondeur philosophique comme c’était déjà le cas dans Promise. C’est en cela qu’il s’éloigne selon moi de la plupart des romans jeunesse du marché actuel. Cette saga suscite une certaine forme de réflexion de la part du lecteur sans oublier que les Arts et notamment la poèsie font partie intégrante de l’univers mis en place par Ally Condie, jusqu »à devenir des enjeux de l’intrigue. La poèsie est un élément essentielle du chemin initiatique de nos jeunes personnages en quête de liberté mais aussi de réponses sur la vie. Et j’aime ça.
Ally Condie a gardé son principe de narration alternée Cassia/Ky comme dans le tome précédent. Ce qui est une bonne chose puisque cela rend la lecture très agréable.
Peu de révélations fracassantes nous sont faites, il est vrai, mais l’auteure lève de nouveaux pans du passé de Ky (toujours aussi sympathique comme personnage) et sur le monde d’avant la Société. En revanche, contrairement au tome précédent, Cassia m’a beaucoup agaçée ici. De même que l’inutile triangle amoureux proposé par l’intrigue et qui, pour moi, ne sert à rien, sinon à polluer les sentiments de Cassia envers Ky.
La fin de ce tome amorçe un changement de ton et d’enjeu pour le troisième opus à venir et j’ai hâte de découvrir la direction que l’auteure va donner à son histoire d »autant que de nouveaux venus intrigants ont fait leur apparition dans ce second volume qu’il me tarde aussi de voir évoluer dans un autre contexte.
Au final, ce second tome avec sa thématique du retour à la nature et de la recherche des rebelles refusant les diktats de la société totalitaire en place, ressemble à une sorte de croisement entre Delirium, 2 et Uglies, 2. Un roman jeunesse bien moins léger qu’il n’y parait et qui en refusant un optimisme de façade, pose quelques questions philosophiques intéressantes.
Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s