« Les Chroniques de MacKayla Lane, 4, Fièvre Fatale » et « Les Chroniques de MacKayla Lane, 5, Fièvre d’ombres » de Karen Marie Moning

ATTENTION SPOILERS SUR LES CINQ TOMES DE LA SAGA

Editions J’ai Lu

Publié en 2010 ~ Langue : Française ~ 598 pages

Temps de lecture : 2 jours

Note  Excellent

Synopsis

« A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c’est à dire, en l’occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer… Mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j’entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j’ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre.
Saurais-je faire face à la vérité? »

******************************************************************

Un très bon quatrième tome qui, il était temps, a su enfin me convaincre et me conquérir et me rendre fan de la saga de KMM après trois tomes globalement moyens parcourus épisodiquement de fulgurances.

Mac version 4.0 a enfin pris un peu de plomb dans la tête ! Il était temps là aussi.

Barrons est … comment dire ? MAGNETIQUE. Le mystère qui l’entoure ne cesse de s’opacifier et les questions qui se bousculent dans notre tête tout le long du roman menaçent de rendre folles les lectrices (et les lecteurs).

Même si sa conduite envers Mac m’a beaucoup déçue, agacée et mise en rogne ! Je n’imaginais pas que ce rapprochement tant attendu entre les deux personnages se passerait ainsi. Cela reste une sorte de viol, la faiblesse de Mac est exploitée (encore une fois !) par KMM qui décidement aime à malmener (voire humilier) son héroïne !  Même si quelque part Barrons agit pour une bonne cause : la guérir, je m’attendais à tout autre chose. En tant que femme, je n’ai pas aimé voir Mac en Pri-ya (souvenez vous : j’avais été scandalisée par la fin du tome 3).

A chaque tome la noirceur monte d’un cran. Se balader dans le Dublin interlope post-invasion est terrible et nous ressentons le même désarroi et la même colère que Mac envers l’envahissement de notre monde par les unseelies.

Ce que j’ai bien aimé également, c’est le personnage de Dani et sa montée en grade dans le récit, surtout lorsqu’elle pique la vedette à Mac. Elle est drôle et attachante. Un spin off avec Dani serait super.

Une autre de mes satisfactions est de voir Mac enfin immunisée contre les pouvoirs de V’lane m’a comblé d’aise. Depuis le temps que j’attendais cela, la voir l’envoyer balader et ne plus la voir faire la carpette devant lui ou les autres faes de séduction. Ouf!

La fin d’un sadisme rare a eu pour conséquence de me faire me précipiter sur un site marchand pour acheter le cinquième et dernier tome.

Voici venu le temps d’aborder le cinquième et dernier tome de la saga.

Editions J’ai Lu

Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 888 pages

Temps de lecture : 3 jours

Note Excellent

Synopsis

« Rien n’est au-delà de mes capacités. Je suis tout. Vous êtes un livre. Des pages avec une reliure. Vous n’êtes pas né. Vous ne vivez pas. Je ne connais pas la peur. Que voulez-vous de moi ? 
Ouvre les yeux. Vois-moi. Vois-toi. Files yeux sont ouverts. Je suis le bien. Vous êtes le mal. 
Conversation avec le Sinsar Dubh

******************************************************************

Encore plus sombre et violent que le quatrième, ce dernier tome est pourtant un peu en dessous du précédent pour moi. S’il sait se faire passionnant, il comporte trop de longueurs et de pages qui ressemblent à s’y méprendre à du remplissage.

Certaines décisions prises par Mac m’ont déplues au cours de la lecture. Je n’ai pas toujours compris ses motivations. 

L’une de mes hypothèses concernant la fin du tome 4 et le début du tome 5 s’est trouvée confirmée dés les premières pages, ce qui m’a fait craindre un dernier tome prévisible. Heureusement, ce n’est pas le cas du tout !

En nous révélant enfin la véritable nature de Barrons, KMM casse un peu le mythe qui entoure son personnage. Dur de continuer à trouver Barrons glamour après THE REVELATION en ce qui me concerne même si j’aime toujours autant le personnage. Il restera dans mon top « héros préférés d’urban fantasy ».

Cet ultime tome offre dans sa dernière moitié un afflux d’informations si intense que mon cerveau a parfois failli court-circuiter. Mais que c’est bon de tout comprendre (ou presque).

Il faut un moment pour assimiler, digérer, ce tome énorme où le lecteur va de découvertes en révélations. J’ai adoré avoir enfin des réponses. Surtout celles qui sont surprenantes. Pires, ahurissantes, renversantes… J’ai été estomaquée et ébranlée et j’ai adoré ça.  

La tournure que prend la relation Mac/Barrons me plait énormément. Pas de mièvrerie mais un romantisme sombre et une complicité voire une dévotion violente et crue approfondissent enfin leur relation. Fini le jeu du chat et de la souris. Leurs sentiments sont mis au clair.

Du suspense jusqu’à la toute fin, des émotions fortes, des fausses pistes, des chausses-trappes à foison. KMM nous régale. Pas aussi prenant que le 4 mais tellement plus satisfaisant. En tournant la dernière page, je me sentais rassassiee, repue de vérité et d’éclaircissements sur une histoire qui aura pris son temps pour se donner.

La fin idéale à mon sens, celle qu’il fallait à la saga. Une drôle de saga au demeurant dont seuls les deux derniers tomes (les meilleurs) auront su me convaincre et me plaire.

Ce qui avait mal commencé finit bien en quelque sorte.

Publicités

Un commentaire

  1. froggy80

    Je n’ai pas lu ton avis sur le tome 5 car je n’ai pas encore commencé la saga… Mais j’y reviendrai sans faute quand je serais rendu là !!!
    Bisouxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s