[Challenge ABC 2012, Littératures de l’imaginaire, Lettre R] + Baby-challenge Livraddict Fantasy] « Chronique du tueur de roi, 1, Le Nom du vent » de Patrick Rothfuss

Editions Bragelonne

Publié en 2009 ~ Langue : Française ~ 800 pages

Temps de lecture : plus d’une semaine

Note  Excellent 

Synopsis 

J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi les pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec les dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance, dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets…
Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception… infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.

******************************************************************

Aussi intéressante – voire passionnante – soit-elle, l’intrigue du Nom du vent s’effiloche parfois et a du mal à tenir sur la (très grande) longueur du roman.

Je ne veux pas sous-noter ce livre sous prétexte qu’au moment où je lisais j’avais une indigestion de pavés et que je frôlais la panne de lecture. Cependant, même si je ne pénaliserai pas ce roman (car, je l’ai beaucoup apprécié), je l’ai quand même trouvé trop long et certains passages sont moins prenants que d’autres.

La richesse de l’univers et des personnages compensent quelque peu cet état de fait. Alchimie, magie, musique, religion, enfance blessée, parcours initiatique, premiers émois amoureux, clivage social Les sujets abordés dans ce premier tome sont nombreux et tous traités en profondeur par P. Rothfuss qui prend le temps de poser les bases de son monde et de la personnalité de Kvothe (un personnage assez fascinant).

Le gros point fort du roman est la plume magnifique de Rothfuss. La narration binaire passé de Kvothe (racontant ses mémoires), prèsent de celui qu’est devenu Kvothe est une excellente idée. 

Côté personnages, là encore ils sont trés trés nombreux ! Denna est une vraie peste. Kvothe est parfois un peu trop vantard et prétentieux mais il reste sympa

Un roman fantasy indéniablement réussi mais l’auteur ne parvient pas toujours à nous intéresser. C’est un livre très long et on décroche au bout d’un moment. L’intérêt s’émousse quelque peu. 

Mais quoi qu’il en soit, le roman possède de très beaux atouts : la très belle écriture de P. Rothfuss où comme chez Bottero, la poèsie (et la musique) devient presque un personnage dans le roman, il y a un souffle épique indéniable, une forte connotation initiatique et un riche et bel univers. Sans oublier des personnages solides et marquants.

Je lirai la suite, c’est certain.

Publicités

5 Commentaires

  1. bambi_slaughter

    Voilà un livre qui m’intéresse depuis un moment mais sa longueur me fait un peu peur. En tout cas, tu n’auras pas longtemps à attendre pour la suite car elle sort ce mois-ci. 🙂

  2. Francoise Mercier

    C’est vrai qu’il y a des longueurs mais jamais je ne me suis ennuyée à la lecture de ce tome 1. J’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire et les personnages ainsi que le style de l’auteur. Bref, j’ai tout aimé ! 😀
    Frankie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s