[Challenge ABC 2012, Littératures de l’imaginaire, Lettre V] « Instinct, tome 1 » de Vincent Villeminot

Editions Nathan (Blast)

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 373 pages

Temps de lecture : 1 jour et demi

Plaisir de lecture  Bon mais…

Synopsis 

Tim ne garde qu’un souvenir troublant de l’accident. Quand il a repris conscience, il était une bête féroce, avide de chasse et de sang. A-t-il rêvé ? 

Ce n’est pas l’avis du professeur McIntyre, psychiatre singulier, qui l’emmène dans son institut de recherche où vivent d’autres initiés, tous sujets à des métamorphoses animales. C’est là que Tim rencontre Shariff et surtout Flora, une jeune fille séduisante et insaisissable…

****************************************************************

Cette chronique sera succinte je le crains, et pour cause : Instinct ne m’a guère convaincue, force m’est de l’avouer. Vu le bien qu’en disaient bon nombre de bloggeurs, je m’attendais à beaucoup mieux que ce premier tome assez bancal.

Après un début plutôt intriguant, les choses se gâtent rapidement malheureusement. Les moments forts sont rares et alternent avec de nombreux passages ennuyeux et bavards.

Seule la fin est vraiment prenante.

Je n’ai pas réussi à croire aux personnages notamment à celui de Shariff (même surdoué et en avance pour son âge, j’ai du mal à avaler qu’un gamin de 12 ans puisse parler comme ça et cracher des citations de Lao Tseu comme d’autres à son âge crachent des chewings-gums. Qu’il soit mûr pour son âge vu les épreuves endurées, je suis d’accord, mais là c’est trop, le personnage est too much et on y croit pas du tout). Tout comme on ne croit pas au talent incroyable de pirate informatique d’une gamine de 15 ans comme Flora, qu’elle soit très douée, OK, mais de là à pirater les agences gouvernementales et autres organisations étroitement surveillées, à détourner de l’argent aux Bahamas où je sais pas où, les doigts dans le nez et sans jamais se faire remarquer, c’est un peu trop gros pour être crédible. Autant ça passe avec  Lisbeth Salander, autant là, c’est irréaliste en diable.

Les personnages ne sont pas très attachants à l’exception de Shariff (touchant par moments, insupportable de prétention à d’autres), la palme de l’insupportable revenant à l’horripilante Flora (qui pique des crises pour rien et se la joue fausse rebelle à temps complet) même si elle met un peu d’eau dans son vin et devient un peu plus sympa vers la fin. Le personnage principal, Tim, manque de charisme et à autant de consistance qu’un oeuf mollet dans les 3/4 du livre. Il n’y a qu’à la fin qu’il prend (enfin) de l’épaisseur. Le reste du temps, j’avais tout le temps envie de le secouer pour le faire réagir un peu.

De plus, le style de Vincent Villeminot m’a semblé assez bizarre parfois. Maladroit, le plus souvent aussi. Néanmoins, cela est écrit de manière suffisamment fluide pour se lire très vite. Les 300 pages filent à toute allure malgrè les longueurs.

Mes trois étoiles récompensent donc avant tout l’idée plutôt originale qui a fleuri dans l’esprit de Vincent Villeminot, en revanche, je déplore la manière dont cette bonne idée est traitée dans ce premier tome.

Bon, finalement mon billet est moins court que je ne le pensais. Désolée de vous avoir donné de faux espoirs 🙂

Bien, je crois qu’il est temps que je m’arrête. Je pense avoir dit tout ce que je voulais dire sur ce roman dont je ne pense pas lire les suites. 

En dernier lieu, je dirai que je suis vraiment déçue de ne pas avoir apprécié ce livre car j’aurai vraiment voulu l’aimer…


Publicités

Un commentaire

  1. Mypianocanta

    Je viens de le lire et apparemment j’ai un avis assez similaire au tien : une bonne idée mal réalisée. Mon billet sera sans doute tout aussi court et je le regrette aussi 😦
    Liras-tu la suite ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s