[LC] + [Baby Challenge Livraddict 2012 Bit-lit] « Queen Betsy, 1, Vampire et célibataire » de MaryJanice Davidson

Editions Milady

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 337 pages

Temps de lecture : 1 soirée

Plaisir de lecture  Sans plus 

Synopsis 

Elle voulait juste être la reine du bal…
Elle va devenir la reine des vampires !
À son réveil à la morgue, Betsy Taylor découvre qu’elle est un vampire. Même si sa nouvelle condition possède de nombreux avantages, elle a bien du mal à s’habituer à son régime à base de liquide. Et même si sa mère est ravie d’apprendre que la mort ne lui empêchera pas de lui rendre visite, ses nouveaux amis nocturnes, eux, ont la conviction ridicule qu’elle est la reine annoncée par la prophétie.

******************************************************************

Une saga hybride entre bit-lit et chick-lit d’un intérêt plus que limité. La couverture du roman, très sympathique et quelques répliques hilarantes de l’héroïne, sont les seules choses qui m’auront plu ici. 

Au début, on s’amuse, on sourit, on peut même se surprendre à rire mais peu à peu, on bascule dans le glauque et dans le roman de gare bien vulgaire, avec des scènes assez choquantes et crades et là on ne rit plus beaucoup. Seules le sens de la répartie de Betsy arrive encore à nous arracher un sourire par-ci par-là.

L’intrigue ? Quelle intrigue ? Y-a-t-il vraiment une intrigue dans ce roman ? Si oui, elle est mince comme du papier cigarette, totalement dénuée d’imagination et  verse assez rapidement dans le grand n’importe quoi. La fin est expédiée en trois coup de pieu et tout ce qui la précéde manque cruellement de substance et d’approfondissements. L’auteure se contente d’alterner des saynètes inabouties sans aucun fil conducteur. Un coup de l’humour, un autre de l »action ou de l’érotisme. Une vraie bouillie inconsistante. 

Les personnages sont caricaturaux et mal dégrossis. Betsy est franchement agaçante et superficielle. 

Le tout est bancal, survolé, écrit sans style, mal scénarisé, mal dialogué (les personnages sont d’une puérilité folle, leurs échanges dignes d’une cour de maternelle). 

Bref, en lisant ce premier tome, il me semble avoir déjà fait le tour de l’univers de la saga, et je n’éprouve nulle envie (et nul besoin) d’envisager de lire la suite. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s