[LC] « Le Dernier Jour de ma vie » de Lauren Oliver

Editions Hachette (Black Moon)

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 456 pages
Traduit par Alice Delarbre

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture :  Bon mais …

Synopsis

Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ? » Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mouais …

J’ai envie de dire « Quoi ! Tout ça pour ça !? ».

Ce livre ne m’a pas du tout emballée. Du même auteur, j’ai largement préféré Delirium, 1.

Les héroïnes du roman « Le dernier jour de ma vie » sont d’odieuses grues superficielles bonnes à baffer. L’histoire est ennuyeuse et répétitive. J’ai même cru que j’allais abandonner ma lecture en cours de route tant que je trouvais le temps long.

L’atmosphère très « campus américain » est pleine de clichés.

Et le tout à des allures de mauvais téléfilm américain moralisateur. A aucun moment, je n’ai été émue par les personnages ou passionnée par les événements. On ne croit pas une minute à la « rédemption » de Sam, l’héroïne principale, qui reste une peste égoïste et méchante du début à la fin. Elle n’évolue positivement que très modérément et seulement parce qu’elle est contrainte et forcée de le faire,  non par altruisme, mais pour sauver sa peau. C’est un personnage détestable à l’image de ses dindes de copines.

La fin est « plus bateau tu meurs ». Dès le milieu du roman, j’avais compris que cela finirait ainsi.

La seule chose que je retiendrai du roman c’est le personnage masculin, le copain de classe un peu marginal, qui est un joli personnage décalé, un peu lunaire mais très charmant. C’est quand même bien peu …

Publicités

7 Commentaires

  1. Pingback: Le dernier jour de ma vie, de Lauren Oliver « rexlit
  2. Flo-Tousleslivres

    Pas trop apprécié cette lecture, trop lent, trop long, pas assez d’action… et puis les répétitions… par contre j’aime super aimé Délirium…
    Je te remercie pour ta participation à cette LC c’était vraiment sympa…
    Je te souhaite de belles lectures et te dis à très bientôt…

    • ladelyrante

      Pareillement, j’ai largement préféré Delirium. Merci à toi pour l’organisation. Bonnes lectures à toi ! A bientôt pour de nouvelles LC ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s