[Baby Challenge Livraddict 2012 Thriller] + [LC] « Deuils de miel » de Franck Thilliez

Editions Pocket (Thriller)

Publié en 2010 ~ Langue : Française ~ 340 pages

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture  Sans plus

 Synopsis 

 Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin… Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé. Amateur d’énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s’arrêter là. Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l’entraîner au plus profond de l’âme humaine : celle du tueur… et la sienne.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Décidément, je ne suis toujours pas réellement convaincue par Franck Thilliez. Je lui préfère largement Maxime Chattam voire Jean-Christophe Grangé.

Deuils de miel est légèrement supérieur à La Forêt des ombres car moins prévisible mais moins réussi que La Chambre des morts qui reste à ce jour, des trois romans de Franck Thilliez lus, celui que j’ai préféré.

Cependant, après avoir lu trois livres de cet auteur, j’éprouve la nette sensation de lire toujours un peu la même chose. Les intrigues suivent toujours peu ou prou le même Modus Operandi  et les enquêteurs et enquêtrices ont toujours à peu près les mêmes caractéristiques (il s’agit ici d’un policier déjà mis en scène dans le premier roman de l’auteur, Ange rouge pour train d’enfer, que je n’ai pas lu, ce qui fut dommageable à ma lecture car F. Thilliez aborde souvent le passé du personnage et sa traque de l’Ange rouge dans Deuils de miel). Bref, cela tourne en rond.

Mes reproches sont plus ou moins identiques à chaque nouvelle lecture : invraisemblance de l’intrigue, dénouement trop rapide faisant l’effet d’un ballon qui se dégonfle, motivations farfelues des coupables. Le roman réutilise aussi de manière éparse des éléments d’autres thrillers du Silence des agneaux à In Tenebris en passant par le film Seven et en ceci il affirme son manque d’originalité.

D’ordinaire efficace, le style de Thilliez m’a fortement agacée dans Deuils de miel. Pas un paragraphe qui ne soit alourdi par une ou plusieurs métaphores ou images se voulant poétiques. Néanmoins, c’est un défaut récurrent chez la plupart des auteurs de thrillers français, de Chattam à Grangé en passant par Sire Cédric donc ne nous attardons pas sur le sujet.  Un bon point, toujours le même : cela se lit vite.

Mais à aucun moment je ne me suis sentie investie dans le roman, ne me suis posé des questions sur l’enquête ou le tueur, été surprise par une quelconque « révélation ».  J’avais l’impression de ne pas ressentir lles mots des pages que je lisais. En quelque sorte, pendant toute ma lecture, je suis restée extérieure à l’histoire que Thilliez nous raconte avec une sensation latente d’ennui provoqué par un sentiment très fort de déjà-lu. C’est sans doute ce qui m’a le plus détourné du roman tant je me sentais blasée en le lisant.

Vous l’aurez compris, je ne m’enthousiasme pas pour ce thriller qui ressemble à tant d’autres que j’ai déjà lus. En revanche, tous les néophytes en matière de roman policier dérangeant et sanguinolent devraient adorer Deuils de miel. Pour ma part, j’ai lu beaucoup mieux.

 

Publicités

8 Commentaires

  1. Cajou

    Arf…. il est dans ma PAL… je n’ai encore jamais lu de roman de cet auteur… Je pense que je le découvrirai avec  » Le syndrome E » et sa suite « gataca » qui ont de très bons avis, afin de me faire une idée de cet écrivain ^^ Mais je suis dubitative à l’avance car le genre de défauts que tu soulignes ont le don de m’agacer quand je lis des thrillers…
    Biz

  2. Kellin

    Oh c’est dommage que tu n’ai pas aimé !
    Pourtant en lisant Le syndrome [E] puis Deuils de miel je n’ai pas eu cette impression de même  » modus operandi  » au contraire … enfin bon ^^

  3. Flo-Tousleslivres

    Je l’ai adoré, ce personnage est vraiment troublant et surprenant, je n’ai pas lâché ce livre. Il va vite, très vite c’est un très très bon thriller psychologique comme Franck Thilliez sait les faire !!!

  4. stephanie-plaisir de lire

    c’est moi aussi le troisième Thilliez que je lis (après la chambre des morts et la forêt des ombres). Bon, comme toi, j’étais loin de trouver qu’il s’agissait du thriller de l’année mais j’ai néanmoins pris du plaisir à lire ce roman. J’ai trouvé l’idée des insectes originale et assez perverse pour me tenir accrochée à cette intrigue très tordue.
    Je compte lire prochainement Vertige et j’espère pouvoir mettre une note supérieure à 3,5/5

    • ladelyrante

      Certes l’utilisation des insectes est pas mal mais j’ai déjà vu cela avant (chez Chattam notamment si je me souviens bien) et tout le côté métro abandonné, marché noir satanique est aussi à la base une idée de Chattam dans In Tenebris (écrit avant Deuils de miel). Bref, pour moi Thilliez c’est du sous-Chattam. Je dois lire Fractures pour le baby-challenge, je vais devoir me motiver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s