[Challenge « Je vide ma bibliothèque »] « Chroniques des enchanteurs, 3, 18 Lunes » de Kami Garcia & Margaret Stohl

Editions Hachette (Black Moon)

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 570 pages
Traduit par Luc Rigoureau

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture 

Synopsis 

Ethan Wate pensait qu’il s’habituait aux étranges et invraisemblables événements qui se déroulaient à Gatlin, sa petite ville du Sud des Etats-Unis. Mais maintenant que lui et Lena sont rentrés, les mots « étrange » et « invraisemblable » ont pris un sens nouveau. Des essaims de sauterelles, une chaleur record et des tempêtes dévastatrices ravagent Gatlin comme Ethan et Lena lutte pour comprendre les conséquences de son choix. Même la famille de puissants Enchanteurs de Lena en est affectée – et leurs pouvoirs commencent à s’en ressentir. Plus le temps passe, plus une question se pose : Qu’est-ce – ou qui – devra être sacrifié pour sauver Gatlin ?
Pour Ethan, le chaos est une distraction effrayante mais bienvenue. Il est de nouveau hanté par ses rêves, mais cette fois il n’y a plus Lena – et tout ce qui l’obsède le suit hors de ses songes dans la réalité. Pire que ça, Ethan perd progressivement des parts de lui – oubli de noms, de numéros de téléphones, même de souvenirs. Il ne comprend pas ce qui se passe, et la plupart du temps il est trop apeuré pour demander.

Parfois il n’y a pas qu’une réponse ou qu’un seul choix. Parfois on ne peut retourner en arrière. Et cette fois, il n’y aura pas de fin heureuse.^

ATTENTION SPOILERS EVENTUES SUR LES DEUX TOMES PRECEDENTS 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Depuis 17 Lunes, le personnage de Lena m’agace et je lui préfère Olivia dite Liv, hélas, je pense que la poursuite de son idylle avec Ethan, entamée dans le tome précédent est définitivement exclue maintenant que Lena est de retour ! Tant pis. De toute manière, j’aime bien le nouveau petit ami de Liv. Ridley, l’ex-sirène, cousine de Lena, m’a aussi passablement énervée dans ce second tome. Au final, il n’y a que Liv, Marian, Amma et Les soeurs qui restent fidèles à elles-mêmes dans ce troisième volet. 

Ce que j’ai préféré ici, c’est d’en apprendre davantage sur certains personnages secondaires comme Sarafine dont on découvre enfin le passé et les raisons de sa conversion au mal mais aussi sur John, l’incube. Assister aux premiers pas hésitants de Link, devenu Linkube est aussi amusant. Appréciable également est la dimension nouvelle qu’Ethan, le héros et narrateur, prend dans cet opus. confronté au pire, la perspective de la fin du monde, il doit mûrir vite et accepter de jouer pleinement son rôle de Pilote. S’il devient plus mature et plus grave, Ethan, au contraire de Lena, reste un personnage extrêmement sympathique et attachant.

Mais une fois n’est pas coûtume, les personnages secondaires sont plus intéressants que les protagonistes principaux dans ce troisième tome. En effet, Ethan et Lena passent leur temps à roucouler et à se faire des mamours dans des scènes d’amour un peu trop sentimentales et répétitives à mon goût.  Leur couple et leur histoire commencent vraiment à zozoter ! 

La deuxième chose qui m’a plu, c’est l’assombrissement assez inattendu de l’univers de la saga. Toute l’intrigue baigne dans une noirceur poisseuse aux forts relents de magie noire. Oui, j’ai beaucoup aimé l’aspect vaudou de l’histoire. 

La fin nous laisse dans l’expectative et bien qu’intrigante, elle m’a semblé convenue, disons que je m’attendais à cette fin dès les premiers chapitres. J’espère d’ailleurs que ce dénouement ne débouchera pas sur une quelconque pirouette scénaristique dans le prochain tome et que l’armosphère sombre et trouble sera de nouveau au rendez-vous dans 19 Lunes

Bref, je n’ai pas vraiment trouvé ce troisième tome meilleur que le second que j’avais beaucoup aimé (de même que le premier). Il est ex-aequo avec 17 Lunes pour moi. Cependant, ce tome marque un tournant indéniable dans la saga : un personnage attachant meurt et d’autres révélent des facettes insoupçonnées à l’image d’Amma par exemple, et le lecteur comprend que rien ne sera plus jamais pareil à Gatlin. 

En conclusion, c’est un bon tome, solide et plus adulte moins jeunesse, mais qui comporte pas mal de longueurs et de bavardage ainsi que comme depuis le premier tome – des passages bizarrement traduits (ou écrits ?) qui sont souvent incompréhensibles. 

Publicités

Un commentaire

  1. Ayma

    Bon ben ça m’a pas l’air si mal, ce tome ! Je prévois de le lire un peu plus tard dans l’année.
    Très bien ton avis 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s