« Vampire Academy, 6, Sacrifice Ultime » de Richelle Mead

Editions Castelmore (Bit-Lit)

Publié en 2012 ~ Langue : Française ~ 608 pages

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture :  Très bon mais …

ATTENTION SPOILERS EVENTUELS 

 

Synopsis

 

Un meurtre. L’amour. La jalousie. Et un dernier sacrifice. La Reine est morte et le monde des Moroï ne sera plus jamais le même. Rose attend une exécution injuste et une seule personne est capable de l’en empêcher. La jeune dhampir ne peut compter que sur les deux hommes de sa vie, Adrian et Dimitri, pour la retrouver. Dans cette situation inextricable, Rose aura besoin de l’aide de ses ennemis et de remettre en question la confiance qu’elle portait à ceux qu’elle croyait de son côté. Et si, pour retrouver la liberté, Rose devait sacrifier ce qu’elle a de plus cher au monde ?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour ce Sacrifice Ultime, mes attentes étaient énormes. Trop sans doute puisqu’au final, je referme le livre un peu déçue et j’en suis la première attristée car j’adore cette saga.

 Pour ce dernier tome, j’espérai de l’action, de la tension, une intensité de tous les instants, de la passion (entre Rose et Dimitri si possible), de l’émotion et j’ai eu …. DE LA POLITIQUE, presque QUE  de la politique et une intrigue beaucoup trop centrée sur Lissa (qui est loin d’être un de mes personnages préférés.  

L’enquête sur la mort de Tatiana n’est là que par intermittence et j’avais deviné le coupable assez vite. Rose, elle-même, m’a parfois semblé un peu éteinte à l’image ses relations avec les deux hommes de sa vie. Ses moments avec Adrian et Dimitri ne font pas vraiment d’étincelles. Adrian est passif (sauf à la fin) et même si Dimitri redevient le Dimitri des débuts de la saga, je l’ai trouvé un peu tiède parfois.

Dans l’ensemble, ce dernier tome manque de souffle et d’intensité même si de bons moments surnagent et puis de toute façon un Vampire Academy de moyenne facture reste tout de même bien supérieur à de nombreuses productions du même genre. Le début est vraiment mou, il faut attendre plus que la moitié du roman pour que cela s’accélère un peu, mais heureusement tout finit comme je l’avais toujours souhaité donc je ne me plaindrais pas de la fin malgré qu’elle comporte quelques facilités.

Ce n’est pas un mauvais tome, bien loin de là, cela reste tout de même très bon, mais ce n’est ni le meilleur ni mon tome préféré.

Hâte de lire les spin-offs désormais ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s