[Challenge « Je vide ma bibliothèque »] « Rouge rubis, 2, Bleu saphir » de Kerstin Gier

Editions Milan (Macadam)

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 358 pages

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture :  Excellent

Synopsis 

Longtemps, Gwendolyn pensa être une lycéenne comme les autres. Bon, d’accord, elle voyait des fantômes dans les couloirs de son lycée ; mais d’abord elle n’en voyait qu’un, et puis personne n’est parfait. Pour le reste, rien à dire. Jusqu’au jour où Gwendolyn comprit : elle n’était pas une lycéenne comme les autres. Marquée du sceau des Veilleurs du temps, elle doit désormais voyager à travers les âges, fermer un Cercle auquel elle ne comprend rien, partir à la recherche d’autres Veilleurs dans le passé, et affronter un comte du XVIIIe siècle, soi-disant immortel. Et puis quoi encore ? Tout ce qu’elle voudrait, elle, c’est que son (beau) Gideon l’embrasse pour de bon. Est-ce vraiment trop demander ? Elle est le rubis, la douzième, l’ultime voyageuse. Avec elle, le Cercle est refermé, le secret révélé. Un secret qui remonte à la nuit des temps.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Encore meilleur que le premier tome ! L’intrigue est divinement tarabiscotée, on saute sans cesse d’une époque à l’autre, du XVème au XXIème siècle, on assiste aux événements du lendemain avant de connaitre ceux de la veille …. Je me demande comment Kerstin Gier fait pour ne pas se mélanger les pinceaux entre les époques, les dates et les personnages qu’elle met en scène. Franchement, chapeau ! On peut dire que cette dame a l’art de faire cogiter ses lecteurs. 

Le style n’est ni trop simpliste ni trop compliqué. Aucun temps mort et aucune description en trop ne sont à déplorer. On lit le roman comme on boit du petit lait, avec délectation.

Bien sûr certain(e)s trouveront peut-être que le ton est un peu trop jeunesse, le récit un peu trop axé sur les premiers émois amoureux adolescents mais l’intrigue offre vraiment une histoire passionnante de bout en bout alors qu’importe le côté « romance pour jeunes filles » qui ne se révèle finalement pas si gênant que cela, au contraire même, c’est très mignon et amusant. J’aime beaucoup le fait de suivre en paralélle l’avancée des rapprochements sentimentaux entre Lucy et Paul mais aussi    Gwendolyn et Gideon et ce, dans deux époques différentes. D’ailleurs, à ce propos, je trouve que Lucy et Paul ne sont pas assez impliqués dans l’histoire cette fois, et même si certaines pièces du puzzle nous sont donnés par l’auteure, nous n’en aoorenons guère sur la raison de leur fuite dans le passé et de leur larcin. 

Ah oui ! N’oublions pas de parler de l’humour qui est très présent dans la saga et encore plus dans « Bleu saphir » que dans « Rouge Rubis ». On sourit et on rit beaucoup avec Gwendolyn et Leslie qui sont des personnages absolument délicieux (Ah ! La scène du raout au XVIIIème siécle !). Et surtout avec le nouveau venu dans la bande : Xemerius l’effronté et insolent petit démon gargouille étonnamment attachant et absolument hilarant et déjanté ! Xemerius apporte un vrai plus à l’atmosphère de la saga et j’espère que nous le retrouverons dans le prochain tome car il apporte un vrai grain de fraicheur à l’histoire et se complète parfaitement avec James, l’esprit frappeur snobinard, malheureusement assez peu présent ici mais qui, si mes soupçons sont fondés, devrait prendre une place importante dans le troisième tome. Sans oublier Gideon, qui, malgré son prénom, parvient tout de même à être séduisant, on se demande bien comment c’est possible ! Loin d’être un prince charmant au sourire colgate, le jeune homme prend de l’ampleur dans ce tome où il se montre parfois très goujat et agaçant, et son comportement envers Gwen suscite bien des interrogations. Le jeune homme nous fait tourner en bourrique, souffle le chaud et le froid et inflige des douches écossaises à Gwen (et par extension au lecteur) tout le long du roman. Et j’avoue que j’ai adoré cela ! J’adore les garçons mystérieux et Gideon sait orchestrer son propre mystère, c’est indéniable !

Il est sympathique de retrouver tous les personnages entrevus dans « Rouge rubis » même si certains sont mis en retrait dans ce second tome et pas seulement Paul et Lucy comme déploré plus haut. 

Si j’avais beaucoup aimé « Rouge rubis », j’ai tout simplement adoré « Bleu saphir » que j’ai lu en moins de deux jours tant il est impossible de lâcher le livre. Maintenant, il me tarde de lire le troisième tome et je sens que l’attente va être longue…d’autant que le tome 2 se conclut sur une note inattendue qui augurer du meilleur pour la suite.

Cette lecture a été faite en commun avec Mia et d’autres participants.

Challenge concerné

Advertisements

7 Commentaires

  1. Pingback: Challenge « Je vide ma bibliothèque » « ladelyrante
  2. Flo-Tousleslivres

    Il me tarde aussi de lire la suite très vite… j’ai franchement adoré ces deux tomes… peut-être un tout petit bémol car je me suis un peu perdue dans les temps, mais bon ce n’est qu’un détail…
    Je te remercie pour participation à cette LC et je te souhaite tout plein de très belles lectures…

  3. Iani

    J’ai moi aussi beaucoup aimé, mais j’ai trouvé vraiment dommage que l’intrigue n’avance pas d’un poil. Au lieu d’une trilogie, cette histoire aurait dû être un livre seul, je trouve ! J’ai cependant beaucoup aimé les voyages dans le temps, ainsi que Xemerius qui apporte un énorme plus à ce deuxième tome ! J’ai hâte de lire la suite pour enfin avoir les réponses à mes questions ! J’espère ne pas être déçue !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s