[Challenge ABC 2012 – Littératures de l’imaginaire – Lettre H] + [LC] « Anita Blake, 3, Le cirque des damnés » de L.K Hamilton

Editions Milady

Publié en 2009 ~ Langue : Française ~ 379 pages

Temps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture :  Très bon mais …

Synopsis

Je vous le dis franchement : je stresse! Nous vivons vraiment clans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n’est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s’il a le sens de l’humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce roman si ce n’est que j’ai passé un bon moment. Ce troisième tome est dans la lignée du deuxième, attrayant et attractif. Il se lit vite et facilement.

L’intrigue est bonne mais un peu en dessous de celle du précédent pour moi. De nouvelles créatures surnaturelles sont du spectacle, notamment une terrifiante lamie. Oui, les reptiles entrent en scène dans l’univers d’Anita comme le suggère la jolie couverture. Anita me plait de plus en plus même si elle se plaint un peu trop mais bon, avouons qu’elle a de quoi. Sa relation avec Jean-Claude mais aussi son amitié particulière avec Edward, le tueur à gages m’ont beaucoup plu dans cet épisode. J’ai aimé aussi qu’Anita s’occupe un peu plus de sa vie sentimentale même si les êtres les plus chers à ses yeux restent ses armes.

L’atmosphère est toujours aussi glauque, sanglante voire dérangeante. Les scènes « beurk beurk » sont légion et il faut parfois avoir le coeur bien accroché.

Une seule chose m’a fait un peu grincer des dents, c’est l’accumulation d’invraisemblances dans l’histoire notamment le fait qu »Anita soit à ce point sollicitée, n’ayant jamais une minute à elle du matin au soir, pour dormir, s’alimenter ou faire du sport, que tous les gens qu’elle rencontre ou presque veulent sortir avec elle ou plus souvent la tuer et qu’on rentre dans son appartement comme dans un moulin. A force on n’y croit plus. La somme d’événements ou de problèmes qu’Anita rencontre en une journée ou en deux jours n’est absolument pas crédible pour un sou. Mais bon, au moins cela donne un rythme soutenu au roman.

Ceci est ma huitième du challenge :

 

Je lirai le quatrième avec plaisir en tout cas.

Publicités

6 Commentaires

  1. Aidoku

    C’est sûr qu’il lui arrive beaucoup de chose. C’est d’ailleurs un peu paradoxal de la voir organiser un rdv avec Richard, alors qu’elle n’arrive même pas à dormir une nuit complète.

  2. Pingback: Laurell K. Hamilton – Anita Blake, tome 3 : Le cirque des damnés « Chez Iluze
  3. Pingback: [Challenge ABC 2012, Littératures de l’imaginaire] « ladelyrante

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s