[Partenariat] « Le troisième pôle » de Guillaume Lebeau

Editions Marabout

Publié en 2011 ~ Langue : Française ~ 504 pages

Temps de lecture : 3 jours

Plaisir de lecture  Bon mais …
Synopsis
1912, au Cap Nord en Norvège. Un enfant est atrocement sacrifié au nom d’un rituel à Gaïa. 1996, à Jökulsárlón en Islande. Le corps d’une jeune femme nue et entièrement recouvert de tatouages est découvert, emprisonné dans la glace. Novembre 2010, à Spitzberg entre la Norvège et le pôle nord. Smila, une jeune paléoclimatologue française, tente de rejoindre son père, chercheur sur la base de Ny-Ålesund, pour lui apporter une série de documents qu’il lui a demandés. Mais au moment où elle arrive sur la base, celle-ci est attaquée et mise à sac par un groupe d’hommes surentraînés. Le père de Smila meurt dans l’incendie de Ny-Ålesund avant d’avoir pu lui révéler l’objet de ses recherches. Que cherchait à détruire ce gang ? Quelles recherches menait le père de Smila ? Quels secrets renferment les documents du père de Smila ? Dans cette enquête qui la mènera aux quatre coins du monde, la paléoclimatologue découvrira qu’une sombre organisation cherche à troubler l’ordre mondial…
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Tout d’abord, je remercie très chaleureusement Les Editions Marabout et Livraddict pour l’envoi de ce roman en partenariat.

Je résumerai ce livre en trois mots : dépaysant, original et invraisemblable. Un peu inégal, le roman alterne entre action, courses-poursuites et passages très lents et descriptifs mais il réussit à nous emmener loin, très loin, explorer des contrées que l’on a peu l’habitude de visiter dans les thrillers en règle générale. 

Ce thriller écologique est solidement bâti, documenté (on sent la « patte » journalistique de Guillaume Lebeau), foisonnant en péripéties (trop peut-être ?), mais doté d’une intrigue consistante qui n’est pas sans rappeler les romans de la série Jason Bourne de Robert Ludlum (que l’auteur évoque d’ailleurs dans un chapitre du livre) et de nombreux personnages ambivalents ainsi que d’une atmosphère interlope.

La narration puzzle à base de chapitres courts mettant en scène des personnages et des événements sans liens apparents, est, au départ, déroutante. Le lecteur ne saisit pas bien les ramifications entre les faits exposés par l’auteur. Tout prend réellement sens dans les cent dernières pages où l’heure est aux révélations (parfois surprenantes pour ne pas dire saugrenues). Le ton parfois un peu professoral de Guillaume Lebeau pourra peut-être agacer un peu mais l’avantage c’est que nous apprenons beaucoup de choses sur les énergies fossiles et le réchauffement climatique grâce au travail de l’auteur donc on ne va pas lui reprocher de nous instruire. d’ailleurs, cet ouvrage est à l’image de sa couverture, plutôt angoissant. Ici, ce ne sont pas les méfaits d’un serial killer en goguette qui font frissonner le lecteur mais les agissements de certaines multinationales, de certains consortiums mondiaux, dissimulant des groupuscules de fanatiques religieux. Et même si de nombreuses choses sont exagérées et les « Méchants » de l’histoire, caricaturaux, on peut tout de même envisager qu’il y ait un gros fond de vérité dans la démonstration que nous fait Guillaume Lebeau. Croyez-moi ce roman a de quoi rendre paranoïaque !

La fin reste ouverte et laisse penser qu’une suite est dans les cartons de l’auteur. (

En conclusion, Guillaume Lebeau signe un thriller écologique assez efficace et plutôt bien mené malgré des longueurs et des invraisemblances confinant à l’exagération. Mais bien malin le lecteur, qui réussira à ne pas se laisser prendre au jeu de pistes offert par l’auteur. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s