[LC] « Le Montespan » de Jean Teulé

Editions Pocket

Publié en 2009 ~ Langue : Française ~ 309 pagesTemps de lecture : 2 jours

Plaisir de lecture   Excellent

Synopsis

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan… Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, emprisonnements, ruine ou tentatives d’assassinat, il poursuivit de sa haine l’homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme…

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une plume délicieusement leste, savamment salace et scatologique au service d’une leçon d’histoire de France fortement édifiante.

Le style est si vivant, si truculent qu’il nous transporte dans ce siècle aux mœurs consternantes, dans cette cour du Roi Soleil aux mentalités peu ragoûtantes. Car il s’en passe de belles sous les beaux atours de ces messieurs et dames ! Jean Teulé fait vaciller les mythes et les fantasmes que le dix-septième siècle a pu parfois engendrer, croyez-moi !

Cocasse, instructif, documenté, empli de verve et d’irrévérence, à l’image de Charly 9 que j’avais déjà adoré, Le Montespan est un très bon roman mi-pastiche, mi-historique qui démystifie les fastes Versaillais avec brio.

Tour à tour, pathétique et touchant, le personnage de Montespan est la pierre de voûte d’un roman qui le réhabilité magnifiquement en mettant sciemment dans l’ombre sa célèbre épouse à la réputation trop encombrante. Une marquise dont l’auteur dresse un portrait terrifiant et le lecteur ne pourra éprouver que colère et haine face à ce détestable personnage de l’histoire.

Ah ! que j’aurais aimé avoir Jean Teulé comme professeur ! Sa façon de raconter l’histoire est un régal !

Merci à beL d’avoir organisé cette lecture commune !

Publicités

8 Commentaires

  1. cajou

    Je veux le lire, je veux le lire, je veux le lire… je vais essayer de le caser dans mes lectures très prochaines. J’espère être aussi enthousiaste que ton billet lors de ma lecture ❤
    Bisous

  2. Stellabloggeuse

    J’ai aimé également, même si je ne suis pas aussi enthousiaste que toi ! Le côté cru et scato m’a un peu rebutée, même s’il se justifie : c’est une dénonciation des excès de Versailles. En tout cas, j’ai aimé l’humour féroce de Jean Teulé, et le personnage m’a touchée.

  3. Malorie

    J’ai franchement beaucoup aimé ce roman (mon premier de l’auteur). J’ai trouvé que la plume se teintait parfaitement sur les mœurs de l’époque… Même si ce n’est pas un coup de cœur, il a mit fin à ma panne de lecture et m’a surtout, donné envie de lire d’autre livre de l’auteur…

  4. Melisende

    J’adore le ton de ton billet ! 🙂
    J’ai beaucoup aimé découvrir Versailles sous ce jour, comme tu le dis, derrière les belles robes et les perruques, il s’en cache de belles !
    Je suis moins enthousiaste que toi, mais j’ai quand même apprécié ma lecture… et Montespan est un personnage qui me marquera !

  5. dasola

    Bonjour, c’est un livre au langage cru mais où on sent que Jean Teulé a beaucoup d’ampathie pour son personnage. Je te recommande aussi Je, François Villon. Bonne après-midi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s